La vie de châteaux en Beaujolais

A+
A-

Pas toujours facile de s'y retrouver lorsqu'il faut choisir un vin ? À défaut de caviste ou de vigneron à disposition, reste la solution de se tourner vers le château sur l'étiquette ! À coup sûr, ce vin-là sera royal !

En Beaujolais, fiez-vous à ce bon sens populaire. Car il existe près de 300 châteaux et demeures bourgeoises dans le vignoble du Beaujolais, dont de nombreuses maisons viticoles.

Des vins de prestige

Et si nous vous emmenions à Versailles pour vous en convaincre ? Versailles en Beaujolais ou plutôt le château de la Chaize à Odenas, un bel exemple de l'architecture du XVIIe siècle. Cette propriété de près de 100 hectares est parée de jardins à la française signés de l'atelier Lenôtre.

Mais sa vraie richesse, ce sont surtout ses Brouilly servis jusque sur les tables de l'Elysée ou des palaces parisiens. Ils sont élevés dans le plus long cuvage du Beaujolais : un bâtiment de 108 mètres de long classé monument historique.

Autres caves d'envergure : celles du château de Juliénas, une ancienne maison forte des sires de Beaujeu. Elles s'étendent en sous-sol, sous la cour, sur plus de 200 mètres, l'équivalent de deux terrains de football ! On y produit du Juliénas depuis cinq générations.

 

Quand le vin raconte une histoire

Si vous souhaitez suivre la piste des Sires de Beaujeu, rendez-vous au château de Montmelas à Montmelas-Saint-Sorlin, ancienne garnison de ces seigneurs du Moyen-Âge. Le château domine d'ailleurs les environs du haut de sa colline.

Au XIXe siècle Viollet-le-Duc l'a relooké à coups de tours crénelées. Il est depuis surnommé le « château de la Belle au bois Dormant ».

Ses vignes sont classées en Beaujolais Villages et sur les bouteilles vous reconnaitrez le profil du marquis de Montmelas, dont la famille est propriétaire des lieux depuis cinq siècles.

 

Des vins énigmatiques

Les amateurs d'Histoire(s) voudront sans doute enquêter à Gleizé dans le château de Vaurenard devant une bouteille Baron de Richemont, en appellation Beaujolais. Car ce seigneur se disait être Louis XVII, le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette. La demeure date des XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Les châteaux éblouissants des pierres dorées

Prenez un coup de soleil rafraîchissant à Theizé au château de Rochebonne. Sa façade en pierres dorées du XVIIe siècle se savoure du regard tout en dégustant un Beaujolais Villages.

Bouffée de chaleur réconfortante également à Jarnioux : le château est un joyau en pierres dorées qui ravira les amoureux de la Renaissance. Certaines parties de la demeure remontent au XIIe siècle, ce qui fait de Jarnioux l'un des châteaux les mieux conservés de la région. C'est le royaume de l'appellation Beaujolais.

Pour une pause détente dans un château du XVème entièrement rénové, rendez-vous au château de Bagnols, point de départ idéal pour découvrir les Pierres Dorées et ses vins.

 

Incitation

Découvrez les châteaux du Beaujolais en vidéo

Partager cet article sur