Quand Beaujolais rime avec gamay

A+
A-

C'est le maître incontesté de ces lieux, l'étendard d'une production, la marque de fabrique d'un vignoble. C'est comme ça. Beaujolais rime avec gamay.

Gamay noir à jus blanc, l'identité d'un territoire

Jadis, très répandu en France, le gamay s'est aujourd'hui replié dans ses terres beaujolaises. Il y règne sans partage, dominant de sa couleur noire-violette près de 16000 hectares de vignes.

Le Beaujolais, c'est donc une myriade de vin pour un cépage unique (ou presque, on y reviendra plus tard).

Il s'exprime en nuances sur des terroirs différents pour donner des vins plus ou moins tanniques, plus ou moins fruités.

Résultat : 12 appellations en gamay.

Les vins sont rouges principalement mais le gamay se décline également en rosés sur les aires des AOC Beaujolais et AOC Beaujolais Villages.

Il est à ce point lié au Beaujolais, qu'on vient l'étudier du monde entier. Il faut dire que le gamay a ses adeptes partout sur la planète depuis qu'il a essaimé dans d'autres pays.

Mais c'est un roi fragile, qui a besoin du soin constant de ses serviteurs pour encadrer sa fougue naturelle et l’aider à régner en gloire.

Ses grappes de baies noires violacées ont la peau délicate et fine qui les rendent vulnérables à la pourriture. Le Gamay est également sensible aux conditions climatiques durant sa floraison.

Plus les ceps sont nombreux sur une parcelle, plus le gamay est prolifique. Il faut donc le dompter pour réajuster l’équilibre entre quantité et qualité des raisins. La taille courte, en gobelet, est l’une des méthodes qui permet d’encadrer au mieux le cépage bien que l’on observe désormais la pratique grandissante d’autres techniques (éventail, cordon simple etc.)

 

Toutes ces caractéristiques donnent des vins à la robe d’une belle couleur rouge. Ce sont des vins frais, peu alcoolisés et gourmands aux arômes de fruits rouges et noirs (framboise, fraise des bois, mûre, cerise noire). Ils peuvent parfois laisser jaillir des notes épicées ou florales.

 

Le gamay est donc un cépage d’une grande amplitude, capable de générer aussi bien des primeurs, des vins élégants que des vins de garde.

 

S'il est ultra majoritaire, il n'est cependant pas le seul cépage cultivé en Beaujolais. Le chardonnay offre une production confidentielle mais de belle facture (environ 2% du volume total produit en Beaujolais). Il donne des vins blancs dans les aires de production de l'AOC Beaujolais et de l’AOC Beaujolais Villages

Incitation

Lire aussi sur beaujolais.com : l’article « Découvrir la perle blanche du Beaujolais »

Partager cet article sur